Cours-Web

Un navigateur est un logiciel informatique conçu pour consulter et afficher le contenu du Web, c’est une interface graphique entre l’homme et la machine qui nous permet de consulter les sites web. Actuellement, il existe plusieurs types de navigateur Web, certains sont très connus tandis que d’autres le sont beaucoup moins. Dans cet article, nous allons faire le point sur l’historique des navigateurs web avec un petit zoom sur les plus utilisés actuellement.

Un peu d’histoire : de Tim Berners-Lee à nos jours

Il est très difficile d’imaginer l’histoire et l’essor de l’internet sans celui des navigateurs web. En effet, juste après la création de la toile par Tim Berners-Lee en 1989, celle du premier navigateur s’en est suivi rapidement en 1990 qu’il appelle Word Wide Web (WWW). Trois ans plus tard, le NCSA Mosaic devient le premier navigateur à pouvoir afficher les images et des formulaires interactifs sur les sites web. L’année 1995 sera marquée par deux grands noms, à savoir Microsoft et Marc Andreessen qui lancent respectivement leur navigateur Internet Explorer 1 et Netscape Navigator.

Internet Explorer, Firefox, Google Chrome…la bataille fait rage !

A partir de l’an 2000, Internet Explorer devient le navigateur internet le plus utilisé grâce à son installation par défaut sur les systèmes d’exploitation Windows. Il va garder cette position jusqu’au milieu des années 2000. Mais avec l’arrivée de Mozilla Firefox et de Google Chrome, la concurrence va devenir un peu rude entre les trois navigateurs Web.

A partir des années 2010, Google Chrome et Mozilla Firefox vont avoir raison d’Internet explorer et s’imposer sur le marché des explorateurs internet jusqu’à présent. Actuellement, il existe un grand nombre de navigateurs web adaptés à plusieurs types de matériel comme les ordinateurs, les téléphones mobiles (Smartphones), les tablettes, etc., et pour les différents systèmes d’exploitation disponibles sur le marché des logiciels informatiques (Windows, iOS, Android, Linux, Mac OS, etc.). Toutefois, les ingénieurs sont toujours au travail pour développer des solutions toujours plus performantes ou améliorer ceux qui existent déjà pour mieux répondre aux besoins des utilisateurs. A côté il existe un ensemble de navigateurs peu connus qu’on appelle les navigateurs alternatifs de plus en plus nombreux (Opera, Safari, Flock, Midori , etc.).

Comment fonctionne un navigateur web ?

Le navigateur est un logiciel qui permet la communication entre l’utilisateur et les serveurs web hébergeant les sites web afin de consulter les ressources disponibles. C’est un processus qui comporte pratiquement 3 étapes :

  • L’utilisateur, à travers son interface, communique au navigateur l’adresse web de la source qu’il compte consulter soit en la tapant directement sur sa plateforme, soit en choisissant un lien enregistré comme favori ou dans la marque page ou tout simplement en suivant un hyperlien ;
  • Le navigateur se connecte au serveur hébergeant la source demandée et les télécharge via un protocole de communication (http en général) ;
  • Le moteur de rendu du navigateur traite cette source pour afficher les résultats sur l’écran de l’utilisateur.

Quelles sont les principales composantes d’un moteur de recherche ?

L’interface d’utilisateur :elle inclut la barre d’adresse, les boutons avant et arrière, le menu de marque page et toutes les autres fonctionnalités qui permettent d’enregistrer les pages, de les marquer, d’ouvrir de nouveaux onglets, etc.

Le moteur de rendu : il est chargé d’analyser le code du contenu selon son format et d’assurer son affichage sur l’écran de l’utilisateur.

Le moteur du navigateur : il contrôle les actions entre l’interface de l’utilisateur et le moteur de rendu afin d’assurer le bon cheminement de l’information entre les deux composants.

Le réseau : il intervint pour les appels réseau, par exemples les requêtes http. Il dispose d’une interface qui n’est pas dépendante de la plateforme.

L’interface utilisateur : elle sert surtout à dessiner les widgets de base comme les fenêtres et les listes déroulantes. Le navigateur montre une interface générique qui n’est spécifique à aucune plateforme.

Le script informatique : il désigne un programme informatique (ou une partie d'un programme) chargé d'exécuter une fonction déterminée lorsqu'un utilisateur réalise une action ou lorsqu'une page web est en cours d'affichage sur un écran.

Le stockage des données : lors de la navigation, le navigateur web se charge d’enregistrer un grand nombre d’informations sur le disque dur pour faciliter l’exploration de la toile et pour permettre de garder l’historique de navigation, etc. On appelle ce système de stockage de données « base de données web ».

Quelle sécurité avec les navigateurs web ?

La sécurité n’est pas le premier souci des navigateurs web, toutefois les anti-virus et les suites de protection permettent, en partie, de sécuriser les ordinateurs et les navigateurs contre certains risques de piratage en émettant des alarmes une fois connecté sur un site non sécurisé. Cependant, vu leur expansion et la fréquence de leur usage, beaucoup de pirates travaillent sur leurs faillent afin de nuire aux internautes. En plus, certaines entreprises se servent des traces de navigation et de l’historique des internautes pour effectuer un profilage et découvrir les centres d’intérêt des internautes dans un but purement marchande. Les principaux risques lors de la navigation sont, entre autres, l’hameçonnage, l’escroquerie, le profilage à des fins marketings.

Le top 5 des navigateurs Web les plus utilisés actuellement

Google Chrome : comme sont nom l’indique, c’est un navigateur conçu par Google en 2008 et est le plus utilisé sur la toile actuellement grâce à une intelligente politique de mise à jour permanente qui permet une meilleure expérience de navigation et qui s’adapte aux différentes versions des systèmes d’exploitation existants.

Mozilla Firefox : respectueux de la vie privée, Firefox est un navigateur open source, gratuit et sécurisé. Au début des années 2010, c’était le navigateur le plus utilisé en Europe, pendant une brève période, devant Google Chrome. Actuellement il occupe la deuxième place dans le cœur des internautes.

Internet Explorer : développé par Microsoft, il fut pendant très longtemps le plus utilisé au monde surtout pendant les années 1990. Mais à cause d’une mauvaise réputation de non respect des normes du web, le navigateur par défaut du Windows peine actuellement à se faire une place malgré les nombreux efforts entrepris pour se mettre à la hauteur des autres concurrents.

Apple Safari : ce navigateur a été créé par Apple dans le but de concurrencer Internet Explorer de Windows. Il est installé à défaut sur les systèmes du géant américain qui sont MacOS X, iOS, mais il existe également des versions pour Windows.

Opéra : développé par la société norvégienne Opera Software, il reste peu utilisé et détient juste environ 10% de part de marché. Il est disponible pour plusieurs types de systèmes pour ordinateur, tablette et même pour des jeux.