Cours-Web

La question peut paraître banale, mais il n’en est rien. Nous croyons peut être savoir tout sur une page web, l’interface qui s’affiche devant nous quand nous sommes devant notre ordinateur, notre SmartPhone ou notre tablette, et sur laquelle nous consultons le contenu des sites web. Toutefois rares sont ceux qui en connaisse l’histoire, les différents types de pages web, les extensions, etc. … Dans les lignes qui vont suivre, nous allons faire un zoom sur ces pages web.

Petite définition pour commencer

Une page web est l’élément unitaire constitutif d’un site web. Elles sont conçues pour être consultées via un navigateur web grâce à une adresse web. A la source, une page web est une suite d’écriture programmée qui, par l’entremise du navigateur web, affiche des contenus diversifiés sur l’écran de l’utilisateur (page normal, vidéo, audio, image, etc.). Une page web est constituée de composantes visibles et de certaines configurations techniques invisibles à l’œil nu comme l’hypertexte, le langage HTML, l’image numérique, feuilles de style en cascade (CSS) le script, etc. … En fonction de leurs rôles, il existe principalement quatre types de page web à savoir la page d’accueil, la page de contenu, la page d’atterrissage et la page de conversion.

Qu’est-ce que la page d’accueil ?

C’est la page de présentation qui fait le zoom sur l’entreprise, la nature du site, le personnel, son organisation et les différentes rubriques qu’elle contient. Malgré son nom, la page d’accueil est très rarement en première page, et sur les sites marchands et de promotion, il n’est pas du tout recommandé de le placer en première page. La page d’accueil joue un rôle descriptif du site web, elle permet d’éclairer l’internaute et de le guider pour une meilleure exploration du site en général.

Qu’est-ce que la page de contenu ?

La page de contenu est quasiment la partie la plus importante d’un site web, dans le sens qu’il sert à accrocher les visiteurs, à les convaincre, à répondre à leurs questions de façon optimale et à les pousser à passer à l’acte d’achat ou de prise de contact. La page contenu devrait disposer d’un contenu très professionnel, avec une architecture attrayante qui capte l’attention de l’internaute et des articles bien détaillés pour exprimer toute l’expertise du site et de la société qui se cache derrière. La page de contenu n’est pas obligatoirement faite pour vendre directement, toutefois grâce à certains liens, on peut proposer aux clients de franchir le cap de l’achat en le poussant à découvrir les offres et les promotions du moment. Mais les mots d’ordre restent l’attrait, l’expertise et des réponses adéquates aux besoins des internautes.

Qu’est-ce que la page d’atterrissage ?

Elle sert à présenter directement un produit ou un service aux internautes, pas de temps d’informer sur le site (la page s’en occupe), ni de s’attarder sur les informations d’ordre général et les conseils d’expertise (la page contenu sert à cela), il faut passer directement aux produits avec ses avantages et des arguments de vente solides. Généralement, les internautes qui atterrissent sur la page d’atterrissage connaissent déjà le produit. Ce qui fait la particularité de ces pages, c’est la présence d’un formulaire à remplir.

Qu’est-ce que la page de conversion ?

Cette page sert à l’internaute qui n’est pas convaincu par la page d’atterrissage lors d’une première visite de retourner sur le site ou le blog. Il faut donc placer dans des endroits stratégiques des liens avec une autre reformulation pour pousser les clients à s’intéresser à nouveau aux offres du site. La reformulation est importante pour convertir le client et le convaincre de nouveau. La formule de conversion peut différer d’un site à un autre : inscription à l’infolettre, achat d’un service, d’un produit, demande de rappel. Toutefois, le formulaire de rappelle doit être bien conçu et concis pour ne pas prendre beaucoup de temps et encourager le client à donner des informations et à continuer sa navigation.

Quelle sont les différentes extensions de page web ?

Une page web c’est un peu comme une page de feuille normale. En fonction de l’usage, le type de feuille utilisée change. Par exemple, on n’utilisera pas le même type de papier pour écrire une lettre, dessiner, tracer un plan urbain ou une figure géométrique. C’est exactement la même chose qui se passe avec les pages web, en fonction de l’usage on utilise différents types d’extension d’une page internet. Actuellement, il existe plusieurs types d’extensions de page web, nous avons : .html, .php, .aspx, .xml, etc.

Comment créer une page Web ?

Pour concevoir une page web, un éditeur de texte ou un éditeur HTML spécialisé est indispensable. Ensuite, il faut enregistrer la page web créée sur un serveur web appelé hébergeur. Il existe généralement des modèles préfabriqués de page web qu’on peut utiliser pour la création d’une nouvelle page web. Dans ce cas, le concepteur aura juste à se concentrer sur la réalisation du contenu et l’amélioration de l’architecture et de design en général. Il existe un autre moyen plus simple de concevoir une page web en téléchargeant des programmes gratuits tels qu’un système de gestion de contenu, un wiki, etc.

Ce qu’il faut savoir sur la mise en page d’une page web

La mise en page de la page web s’adapte avec le type de support de consultation et le navigateur qui se charge d’interpréter, à travers un langage informatique, le texte source en contenu visible sur écran. Grâce à la programmation avec le langage HTML et CSS, le navigateur internet parvient à adapter le rendu de chaque page web avec les conditions locales de consultation. C’est pourquoi une page web s’affiche normalement sur un ordinateur, une tablette, un téléphone, un écran TV avec des dimensions adaptées et fluides sans aucun problème.

Comment assurer la sécurité d’une page Web ?

Pour assurer la sécurité d’une page web et d’un site internet, il est important de confier sa conception à une entreprise professionnelle spécialisée dans le web sécurité. Toutefois, pour les blogs et certains sites, l’enjeu de sécurité n’est pas aussi grand que cela, mais pour des sites de vente en ligne ou des sites d’une entreprise évoluant dans un secteur très concurrentiel, la dimension de la sécurité n’est pas à prendre à la légère.